TÉLÉCHARGER IPERF POUR LINUX GRATUIT

Taguer le champ Diffserv On obtient donc le débit réel entre la machine A et la machine B. Ensuite, sur une des deux machines de test, nous allons lancer le serveur grâce à la commande suivante: Par défaut le test réseau se fait en utilisant le protocole TCP. Sur la machine S:

Nom: iperf pour linux
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 33.66 MBytes

Un de mes clients vient de migrer deux machines de Mac OS vers Linux, et dans le cahier des charges de ses besoins informatiques se trouve la possibilité de se connecter à une plateforme de Lire la suite…. Iperf permet également de générer un trafic de type UDP -u. On génère ici un flux en utilisant le protocole UDP et en fixant la bande passante à 1 Megabits par seconde. On utilise pour cela l’argument -b au niveau du client: La première machine lance Iperf en « mode serveur » avec l’option -sla seconde en « mode client » option -c. Si vous souhaitez que ce test se fasse de manière non simultanée, il faut utiliser l’option ‘-r’ en lieu et place de l’option ‘-d’. Poste de travail Serveur LAN.

iperf pour linux

Laisser un commentaire Annuler la réponse. Iperf peut être installé très facilement sur n’importe quel système.

Pour installer iperf, il vous suffit d’ installer le paquet iperf. Nous commençons l’année avec un billet regroupant des exemples d’utilisation d’IPerfl’outil en ligne de commande indispensable pour tester un réseau informatique. Les options de la version 0.

  TÉLÉCHARGER AMSN UBUNTU 9.04 GRATUIT

iperf pour linux

Une autre option de base est -t qui permet de fixer au niveau du client le temps du ljnux en secondes. On génère ici un flux en utilisant le protocole UDP et en fixant la bande passante à 1 Megabits par seconde.

iperf pour linux

Premier exemple d’utilisation Iperf doit être lancé sur deux machines se trouvant de part et d’autre du réseau à tester. IPerf permet cela grâce à opur -P et en donnant le nombre de flux à générer.

L’exemple suivant génère un flux TCP avec une taille de fenêtre de kilooctets.

Tester la performance de votre réseau avec Iperf

L’équipe Réseaux remercie nicolargo pour la libux de ce tutoriel. On utilise pour cela l’argument -b au niveau du client:. Le test dure par défaut dix secondes. Exemple pour mesurer la bande passante disponible entre S et C Le client iperf va uploader les données Le serveur iperf va downloader les données.

Exemple de test en utilisant le protocole UDP On obtient donc le débit réel entre la machine A et la machine B. Vous pouvez également suivre cette procédure: Pour lancer un test entre votre machine et la machine d’adresse IP Par défaut le test réseau se i;erf en utilisant le protocole TCP mais il est également possible d’utiliser le mode UDP avec l’option -u. Pour un simple test TCP de cinq minutes ipdrf vers la linnux Changement de la taille des buffers Il est possible d’évaluer sa connexion poru Internet via un serveur Ipwrf public, situé sur le réseau Linuux.

  TÉLÉCHARGER FLASH PLAYER ACTIVEX 11 CLUBIC GRATUITEMENT

Tester la performance de votre réseau avec Iperf

Le client iperf va uploader les données Le serveur iperf va downloader les données Exemple: Poste de travail Serveur LAN. Par exemple pour générer cinq flux UDP simultanés entre ieprf client et le serveur, il faut utiliser les commandes suivantes: IPerf permet cela grâce à l’option ipef et en donnant le nombre de flux à générer.

Vous pouvez cependant suivre ce lien pour télécharger la version qui correspond à votre système d’exploitation Il existe une version Windows et MacOS X. Iperf est un logiciel informatique permettant la mesure de différentes variables d’une connexion réseau IP.

Tester les performances de son réseau avec iPerf – Microlinux

Ensuite, sur une des deux machines de test, nous allons lancer le serveur grâce à la commande suivante:. On peut utiliser la fonction libux pour modifier cette taille taille oour IPerf permet d’obtenir cette valeur grâce à l’option -m à lancer sur le serveur. Le paramètre -w est très important, il spécifie « TCP window size » la valeur par défaut étant trop petite. On utilise pour cela l’argument -b au niveau du client:

Related Posts